Les emballages ne les jetons plus, mangeons-les !

Les longs week-ends d’été annoncent la saison des barbecues et des pique-niques en plein air. On emporte la vaisselle jetable pour déguster les petits plats bien emballés de chacun, les gobelets et les pailles en plastique pour siroter tranquillement nos boissons, sans oublier les couverts et les serviettes jetables. Car, particulièrement en pleine nature on se doit de consommer « responsable » !

Et la nature digérera-t-elle aussi bien nos déchets que nous digérons ce qui était dans nos contenants en plastique ?

Les déchets plastiques représentent un réel enjeu environnemental, plus de 8,3 milliards de tonnes de plastique s’amassent sur notre planète depuis 1950. Alors le désir de réduire l’utilisation des emballages plastiques s’accentue. L’usage récurrent des matières plastiques, c’est des milliers d’animaux affectés par la pollution, des millions de déchets dans les océans, l’utilisation de millions de barils de pétrole pour fabriquer les matériaux plastiques que nous utilisons.

L’impact des déchets plastiques sur l’environnement est un véritable accélérateur à la recherche d’alternatives, en valorisant les déchets ou en se tournant vers des matériaux plus verts. C’est la tendance du « zero waste ».

 

Croque donc dans ton emballage

Dans une optique de réduction des déchets, à la croisée des domaines de l’alimentation, de l’innovation et de la responsabilité environnementale, nous découvrons des alternatives aux emballages plastiques susceptibles d’être à votre goût, parlons des emballages comestibles.

La vaisselle jetable est souvent utilisée dans des événements générant beaucoup de déchets, comme les mariages, festivals plein air, concerts ou encore des événements sportifs. Que ce soit de l’assiette aux couverts, du verre à la paille, en passant par l’emballage de votre sandwich préféré, tout pourrait se manger ! Dans une démarche éco-reponsable certaines sociétés se sont lancées dans la commercialisation de vaisselles et emballages comestibles. Principalement fait à base d’eau, de céréales ou bien encore d’algues, ces produits sont naturels et propres à la consommation.

LOLIWARE

Dans la famille des verres comestibles on retrouve les tasses aromatisées de la marque Loliware. Faites d’édulcorants, d’eau et d’agar-agar, ces verres peuvent contenir toutes vos boissons à une température ambiante ou plus fraîche encore. Accompagnés de sa Lolistraw (pailles aromatisées), vos cocktails seront 100 % consommables. N’hésitez pas à grignoter votre cocktail aromatisé seulement 67 Kcal la tasse et si vous n'avez pas faim, le reste se dégradera en une soixantaine de jours.

Un kit vaisselle

En alliant technique à haute pression et haute température, la société Biotrem propose une gamme de vaisselle fabriquée à partir de blé et d’eau. Les bols, couverts et assiettes peuvent résister à la chaleur de nos aliments. Pas d’inquiétude si nous n’avons plus faim après le repas, cette vaisselle met une trentaine de jours à se dégrader.

Evoware

En Inde, la fabrication d’emballage comestible à base d’algues a vu le jour avec la société Evoware. Sous forme d’emballages comestibles pour des sandwichs, des  hamburgers ou sous forme de sachets contenant du café, des assaisonnements, ces emballages sont très pratiques pour des petits produits au format individuel qui sont gourmand en plastique.

Façon fait maison

Des biscuits croustillants aux allures de cornet où l’on y verse son café. C’est l’invention de Tassiopé : une tasse éphémère à croquer capable de contenir du café sans se dégrader. Cette tasse contenant 52 Kcal est la gourmandise parfaite pour accompagner vos cafés.

Le slogan chez Tassiopé « Buvez, croquez, souriez »

L’avenir de la pollution serait-il comestible ?

Manger les contenants de nos aliments peut en perturber certains. Le fait d’ingérer ce qui joue le rôle de barrière entre notre nourriture et le milieu environnant peut être une  limite aujourd’hui. Mais le caractère comestible de ces récipients n’est qu’un message.  Il signifie que ces alternatives sont 100 % sures pour l’environnement avec leurs caractéristiques biodégradables et compostables. Si nous pouvons le manger alors la planète le peut aussi. Êtes vous prêt à faire l’expérience et changer vos habitudes ?

Le meilleur déchet est celui que nous ne produisons pas - Minute consommation

Outre les emballages comestibles, les alternatives qui sont réutilisables et naturelles c’est aussi bon pour l’environnement.

Notre dernière découverte Apifilm :

Découvrez comment nous pouvons travailler ensemble

Pandora Marfisi

J'accompagne les projets porteurs de sens
dans leur communication stratégique et authentique
CONTACT
.
at justo mattis Praesent id, Donec linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram